10 choses que les Congolaises n’aiment pas sur les réseaux sociaux

Ce qu’il faut éviter avec une Congolaise sur les réseaux sociaux:

 

1- Lui dire des mots doux (bébé, chérie etc) à la première conversation alors que vous n’êtes encore qu’un inconnu: il ne faut pas confondre sympathie( le fait qu’elle vous accepte dans son cercle d’amis) et légèreté. En le faisant vous êtes sûr de compromettre toute relation(quel que soit le genre) avec elle.

2- Etre grossier: Lui parler avec des mots vulgaires pour lui montrer que vous êtes un « bad boy ». Car contrairement à ce que vous pensez, il y a une nuance entre être viril et être mal élevé (ce qu’elle pensera de vous).

3- L’identifier sans cesse sur vos publications: pour vous c’est sûrement un moyen d’attirer son attention, pour elle c’est surtout énervant d’être identifiée tout le temps sur des publications qui ne la concernent pas.

4- Lui envoyer des images ou des vidéos x: la pire des choses à faire car vous n’aurez pas l’air « audacieux » mais vous serez juste un « con qui la prend pour une pute » (eh oui c’est ce qu’elle se dira).

5- Critiquer ce qu’elles aiment en général: elles détestent (en général) tous ceux qui se font « justiciers de la toile » et dénigrent tout ce qu’elles aiment (Novélas, les pages de cuisine ou d’histoires d’amour etc). Elle perçoivent une telle démarche comme une agression et en feront une affaire personnelle. Vous n’aimez pas tout ça et bien gardez le pour vous.

6- Lui donner des leçons (en public) sur ça manière d’être: Une telle attitude fera de vous une personne à écarter sans réfléchir. Ce qui s’explique par le fait qu’elle le prendra pour une humiliation doublée d’une sorte d’orgueil de votre part.

7- Ne pas la complimenter sur ses photos ou pire faire l’inverse: elle publie des photos surtout pour montrer qu’elle a tout pour plaire.Et donc logiquement ce qu’elle attend de vous ce sont des compliments pas une analyse digne des experts de miami.

8- La comparer à une femme qu’elle considère comme une « rivale »: elles sont naturellement en concurrence ( silencieuse) avec certaines (pour ne pas dire toutes les autres) femmes sur les réseaux sociaux . Et donc toute comparaison avec ces dernières sera vécue comme un coup de couteau en plein cœur.  Évitez donc de faire allusion à des femmes qu’elles font tout pour ignorer.

9- Lui poser des millions de questions:  Il n’y a rien de plus agaçant pour elles que quelqu’un qui leur pose des tonnes de questions d’un coup (surtout si elles sont personnelles). Vous passerez vite de « connaissance » à « flic soûlant ».

10- Lui raconter toute votre vie à la première conversation: Caractéristique du parfait « menteur et dragueur Multi-récidiviste »(si vous êtes un homme) selon elles. Votre démarche sera prise comme du « m’as tu vu » en vue de l’impressionner et mieux la manipuler ensuite.

« L’autre 242 »

 

Publicités

Ilys

Un bout de paradis que nous avons découvert de façon tout à fait fortuite. Au beau milieu du Plateau des 15 ans se trouve en effet Ilys: un restaurant qui offre un cadre chic et une ambiance « bcbg ». La « déco » elle est un savant mélange de culture Africaine et de celle de l’Europe des monarchies. Lumières tamisées, musique à peine odible, bref tout pour apprécier à leur juste valeur les mets proposés. Le service pour sa part vous surprendra agréablement tant l’envie de bien servir est perceptible. Toute fois prévoyez quand-même un budget conséquent même si le rapport qualité prix y est équilibré.

« L’autre 242 »

L’autre 242, juste un blog de plus ?

Les blogs, les sites, les médias ainsi que les « fake news » à propos du Congo en particulier et de l’Afrique en général pullulent (sur la toile surtout) mais avec une vision soit parcellaire soit non objective de ce qui s’y passe. C’est donc dans l’optique de placer le curseur au niveau de ce qui y est souvent occulté ou pas assez relayé que « L’autre 242 » est né. L’autre 242 se propose donc d’offrir aux internautes et aux citoyens du monde(via la télé) un autre regard sur le Congo Brazzaville et sur l’Afrique. Les sujets qui y seront ainsi traités auront toujours la particularité d’être aux antipodes du formalisme ambiant et d’une objectivité sans faille. Et même lorsqu’il s’agira de traiter des sujets d’actualité internationale ce sera toujours l’actualité telle que vue au Congo et en Afrique. Cependant il faut préciser que « L’autre 242 » évitera les sujets politiques tendant à instrumentaliser sa ligne éditoriale. Ne vous attendez donc pas à ce qu’il soit une caisse de résonance politique. L’autre 242 c’est aussi une touche peu ordinaire dans le traitement de différents sujets via l’intervention de personnes ressources assez outillées pour  avoir une analyse pertinente teintée d’une démarche scientifique. L’autre 242 n’est donc pas juste un blog de plus mais le premier élément d’un dispositif de communication web et masse médias qui veut changer la perception souvent erronée qu’on peut avoir du Congo et de l’Afrique.

Le blog

Il est constitué de plusieurs rubriques diverses et variées pour donner un large choix au lecteur. Bien sûr les lecteurs pourront réagir(soit pour plus d’infos soit pour faire des suggestions) en contactant la rédaction via l’onglet « nous contacter ». Les images qui y seront diffusées seront soit produites par « L’autre 242 » soit par d’autres médias ou des particuliers.

La page facebook

Elle sert essentiellement de pont entre les utilisateurs de facebook et le blog. Une sorte de vitrine qui vous invite à venir visiter le blog, qui lui vous propose une multitude de sujets.

La chaîne youtube

Elle, elle est une banque de vidéos qui auront servi à illustrer les sujets traités par « L’autre 242 » vous pourrez y suivre aussi (quand vous voulez) les différents numéros de la version télé de « L’autre 242 ».

Voilà, maintenant vous savez tout de « L’autre 242 »

 cropped-brazzaville-ville.jpg